Un champignon de la famille des Amanites, S-genre Amanitopsis, un groupe d’amanite bien caractérisé par une marge nettement striée, un pied toujours dépourvu d’anneau et engainé d’une volve  généralement étroite et profondément enterrée.

 

Amanita_fulva

 

Cette amanite fauve reste le plus souvent d’une taille modeste, 8 -10 cm pour le diamètre du chapeau, 10 – 12 pour la hauteur du pied. Celui-ci est creux, fragile,  blanc lavé de quelques taches orangées mais non chiné, cylindrique  s’évasant vers le sommet, émergeant d’une volve parfois à peine visible tant cette volve est enfouie dans son support, généralement une terre humide, acide, sous couvert de feuillus mais aussi de conifères ( surtout bouleaux et pins).
Un champignon relativement commun, parfois précoce, visible de juin à octobre/novembre.

Quant à sa comestibilité, comme bien souvent, deux écoles, les pour, les contres … tout en se rappelant que comme ses cousines du même groupe, elle reste toxique crue et demande avant de passer à l’assiette une cuisson bien à coeur et sans couvercle garantissant l’évacuation et la destruction des hémolysines qui s’attaquent aux cellules du foie.

Pour plus d'infos sur cette amanite fauve, quelques liens à consulter :

Amanita fulva, l'amanite fauve
SIF
INPN